Pour 2019, après de nombreuses visites à Nigloland et Europa Park, j’avais besoin de découvrir un nouveau parc. Le choix entre Holiday Park, Tripsdrill et Walygator a été très rapide, et pour une seule raison : Expedition GeForce.

Logo Holiday Park

Holiday Park, c’est quoi ?

C’est accompagné par deux voitures composées de la famille et de connaissances, que je me dirige vers une destination inédite pour tout le monde : Holiday Park. On a un peu mois de deux heures de route, le temps idéal pour raconter l’histoire de ce parc.

Situé à Haßloch dans le land Rheinland-Pfalz en Allemagne, ce parc est peu connu du grand public mais est très apprécié par les fans de coasters.

Le parc ouvre en 1971, sous la direction de la famille Schneider et sous le nom de Pfälzer Märchenpark. Ce n’est qu’en 1973 qu’il est finalement appelé Holiday Park. En 1997 ouvre Free Fall Tower, une tour de chute Intamin, puis Expedition GeForce en 2001, un coaster Intamin, les deux gros hits du parc.

À la fin des années 2000, le parc est en fin de cycle et est racheté en 2010 par Studio 100, groupe belge propriétaire de plusieurs parcs européens comme Plopsaland de Panne. En 2013, le parc construit Sky Scream, un coaster Premier Rides.

On arrive au parking un peu après l’ouverture et il n’y a pas l’air d’y avoir grand monde, tant mieux ! On se gare et on rejoint l’entrée : la journée peut débuter !

Un parc boisé mais inégalement thématisé

On passe les guichets, puis on rejoint la place centrale du parc via une main street couverte, qui sont plutôt mignonnes toutes les deux.

main street holiday park

La main street couverte…

… et la petite place qui suit !

On tombe alors nez à nez avec la première attraction du jour : Anubis Free Fall Tower. Cette Drop Tower de chez Intamin n’est pas sans rappeler celle de Fraispertuis-City. Celle-ci ne bénéficie pas des quatre positions comme Golden Driller, mais d’un airtime plus puissant ! Ce qui fait de cette tour de chute ma préférée pour l’instant, et on en veut plus de ce type d’attractions ! Je note un manque de thématisation assez flagrant, accentué par la place où elle se trouve. Note : 5/5.

Free Fall Tower Holiday Park

Quelle claque cette tour, surpuissante !

On décide d’aller faire Sky Scream, alors direction le fond du parc. On passe devant le raft, puis dans le quartier du dark ride Burg Falkenstein, qui fait un peu kitch. Après ça, on marche environ 200 mètres entre deux forêts, en rencontrant une seule attraction sur notre chemin. C’est une sensation très étrange qui ne m’est jamais arrivée, j’ai l’impression de ne plus être dans le parc.

On passe sous l’un des deux Corkscrew du défunt Super Wirbel, coaster Vekoma fermé en 2013, pour arriver devant Sky Scream, son remplaçant ouvert en 2014.

Super Wirbel Sky Scream Holiday Park

Il vaut mieux passer sous Super Wirbel que faire le coaster, selon les dires.

J’arrive devant Sky Scream, et c’est là que je me rends compte de sa taille. Ce Sky Rocket II Premier Rides parait bien plus impressionnant en vrai que sur une vidéo YouTube. Et dedans alors ça donne quoi ?

Et bien c’est une bonne surprise ! Le triple launch est puissant, et le tout est bien intense. L’inline-twist et le non inverting loop sont vraiment des éléments très intéressants. Malheureusement c’est très court, et ce type de coaster ne doit pas pouvoir se faire souvent lors de forte affluence. Je n’ai pas été gêné par la lap bar, je dois être trop petit pour ressentir tout le mal qu’elle fait aux autres.

Pour la thématisation, c’est très bien réalisé ! La zone est très jolie de l’extérieur, et la file d’attente est agrémentée de quelques surprises… On ne peut pas en profiter grandement, la file d’attente est complètement vide ! Note : 4/5.

Sky Scream Holiday Park

Sky Scream, une belle et intense surprise !

J’attends que certains fassent des flat rides qui tournent (ce que je ne supporte pas) puis on mange notre pic-nique devant le spectacle de skis nautiques sur le lac. C’est en allemand, je ne comprends donc pas grand chose, mais c’est plutôt sympathique. Le temps est maintenant venu de se rafraîchir, avec Wickie Splash.

Wickie Splash est un flume Mack Rides ouvert en 1992, qui comporte 3 drops, dont une en arrière. C’est une attraction vraiment fun, mais qui peut faire mal lorsqu’on arrive sur les plaques tournantes. Sinon la thématisation (si on exempte l’intérieur de la gare) est vraiment réussie !

Wickie Splash Holiday Park

Une bonne théma pour un ride bien fun !

Expedition GeForce, un coaster exceptionel

Après Wickie Splash, on se dirige vers Expedition GeForce, je suis tellement impatient. C’est pour lui que je suis venu, c’est une légende dans le monde des coasters.

Ce Mega Coaster Intamin commence par un lift très rapide, ce qui renforce encore plus l’appréhension que l’on peut ressentir après s’être assis dans les sièges camping. Arrivé en haut, le train tourne à droite, dans une first drop monumentale. On enchaîne alors camelback à ejectors incroyables, virages pris à pleine vitesse et des éléments dont le nom a été donné suite à leur construction, les EGF-turns. Pendant ce coaster, on en oublie complètement la lap bar Intamin qui fait mal, et la thématisation inexistante. On ne ressent presque aucune vibrations pour un coaster vieux de presque 20 ans.

Expedition GeForce est un coaster renommé, et on comprend pourquoi ! Je ne peux que vous conseiller d’aller le faire ou le refaire. Note : 5/5.

Expedition GeForce Holiday Park

Regardez-moi cette drop !

Une fin de journée tranquille

Pour finir cette journée, nous décidons de faire un tour de Donnerfluss, le raft Intamin du parc. Il ne mouille pas beaucoup, mais il permet d’observer Expedition GeForce d’angles inédits.

Nous décidons ensuite d’aller créditer Tabalugas Achterbahn, le Force Two Zierer (dont je n’ai pas de photo) de la zone indoor construite en 2018. Je ne suis pas fan du concept de zone indoor, mais il faut dire que celle-ci est très mignonne !

Concernant le coaster, il est confortable et fluide malgré quelques transitions un peu ratées. La thématisation est encore soignée, et toute la zone indoor est bien aménagée. Note : 1,5/5.

Tabalugas Achterbahn Holiday Park

Tabalugas Achterbahn est sympa pour les enfants, tout comme la zone indoor qui l’entoure !

Avant de retourner faire Sky Scream, on passe faire un tour de Burg Falkenstein, Dark Rides Mack Rides qui se trouve être très joli de l’extérieur, mais à l’intérieur… C’est assez vieux et kitsch. Les animatronics ne fonctionnent pas très bien, et le manque cruel d’audio rend le tour plus gênant qu’horrifique.

Pour finir, on refait un tour de Sky Scream, de Wickie Splash… et évidemment quelques fois Expedition GeForce, qui est la seule attraction pour laquelle on attend, puisque le deuxième train n’est pas de sortie.

Pour conclure

J’attendais énormément d’Holiday Park pour ma toute première visite, entre Expedition GeForce et Anubis Free Fall Tower, il y avait de quoi faire. Je n’ai pas du tout été déçu par ces deux monstres Intamin, et la plupart des autres attractions m’ont bien surpris et m’ont plu (Sky Scream, Wickie Splash, la zone indoor et Tabalugas Achterbahn).

Depuis le rachat par Studio 100 en 2010, le parc se porte bien mieux. Le groupe est expérimenté et décide d’investir, tout en modernisant les attractions existantes. Pour 2020, le parc a rethématisé Donnerfluss en Dino Splash, thème déjà beaucoup utilisé mais qui est efficace.

Pour 2021, une nouvelle zone appelée Wickie Land est déjà en construction. Elle prendra place au niveau de la zone dont je vous parlais dans ce TR, entre Burg Falkenstein et Sky Scream. On y trouvera un Disko’Coaster Zamperla et un Splash Battle Mack Rides, comme à Plopsaland de Panne.

Merci à Studio 100 d’investir dans ce genre de parc comme vous le faites si bien, pour les remettre sur pieds ! Encore quelques petits efforts de thématisation seront nécessaires pour qu’Holiday Park devienne encore meilleur qu’il ne l’est déjà.

📸 Crédits Photos : Holiday Park, Luc R. sur Captain Coaster, Niglofans