Week-end lorrain, jour 2 : Fraispertuis-City en meeting ! – Trip Report du 26 juillet 2020

Accueil/Les TR de Richard/Week-end lorrain, jour 2 : Fraispertuis-City en meeting ! – Trip Report du 26 juillet 2020

23 décembre 2020

Fraispertuis-City est le deuxième parc d’un week-end en Lorraine, où je retrouve une fois de plus de nombreux membres de Coasters World pour un meeting. Après une visite compliquée à Walygator la veille, ça fait du bien de revenir soutenir un parc que j’aime beaucoup.

(Photo : Fraispertuis-City)

Fraispertuis-City, c’est quoi ?

(Je fais du recyclage en reprenant le paragraphe que j’avais fait dans mon dernier Trip Report sur le parc) :

Situé à Jeanménil dans les Vosges, ce petit parc est peu connu du grand public mais est très apprécié par les fans de parcs d’attractions. Le parc ouvre en 1966, dans un cadre exceptionnel et bucolique autour d’un étang de pêche, activité principale à l’époque. La famille Fleurent, fan de la conquête de l’Ouest, achète des attractions et thématise leur parc sur ce thème. En 2011, le parc ouvre Timber Drop, coaster qui possédait à son ouverture la descente la plus inclinée au monde ! Et en 2017, le parc ouvre Golden Driller, une tour de chute Intamin. Depuis ma visite en 2018, le parc a ouvert l’Île aux Pieuvres en 2019, puis les Corb’hauts, Post Office et les P’tits Moussaillons en 2020.

Une petite matinée pour faire le tour du parc

Après avoir passé les guichets du parc, je retrouve les autres membres de Coasters World mais pas que. Nous nous rendons compte que quelques membres de Puissance Parcs, podcast sur les parcs d’attractions, et même Arnaud d’Europa Park Forever sont là. Nous rencontrons aussi Freddo, fondateur du site Fraisp’fan (que je salue, s’il lit ce TR !).

Et pour bien commencer la journée, si on allait faire des coasters ? N’en déplaise à Puissance Parcs, nous nous dirigeons vers le Grand Canyon, coaster Soquet, qui a encore été retracké pendant l’intersaison ! Il reste encore quelques à-coups par ci par là, mais la plupart ont été réduits voir complètement absorbés. Le coaster reste toujours aussi bien intégré, et ça fait du bien de voir un parc prendre soin de ses vieux coasters malgré le temps qui passe. Note : 1,5/5.

fraispertuis city grand canyon

Le retrack fait pendant l’intersaison a fait du bien au coaster !

fraispertuis city grand canyon

La drop procure même un petit airtime !

Pour enchaîner, on se dirige tout de suite vers Tivoli Zierer du parc, la Ronde des Rondins. C’est si drôle de faire ce genre de coasters en groupe : on occupe trois trains et évidemment, on crie comme pas possible. Même si ça n’enlève rien à l’inconfort et à l’intérêt zéro du coaster, on aime. Le coaster reste néanmoins toujours très bien intégré ! Note : 1/5.

fraispertuis ronde des rondins

Petit photobomb de Timber Drop !

Juste en face, c’est Timber Drop, le El Loco S&S ouvert en 2011. Mon avis n’a pas changé dessus, c’est toujours surprenant et le coaster offre des sensations assez étranges (first drop, dive loop). En revanche, j’ai cette fois-ci ressenti le mal que les harnais peuvent faire, notamment aux épaules. Note : 2,5/5 (-0,5 par rapport à 2018).

fraispertuis timber drop

La first drop est toujours aussi surprenante !

fraispertuis timber drop
fraispertuis timber drop
fraispertuis timber drop

Avec des sensations rigolotes une belle gare !

Bon, si on allait faire la meilleure attraction du parc, Golden Driller, la Drop Tower Intamin du parc ? On commence par la position assise classique, et c’est toujours aussi bon ! On enchaîne par les trois autres positions, avant de rester refaire des tours sur la position debout avec plancher. C’est puissant et le décrochage est rapide, c’est un vrai bonheur à rider, c’est définitivement ma tour de chute préférée ! Note : 5/5.

fraispertuis golden driller
fraispertuis golden driller

Définitivement ma tour de chute préférée !

Certains sont allés faire le Bateau Pirate, juste avant d’aller manger.

fraispertuis city

Que veux-tu me dire par ce geste Léo ?

Nous mangeons au Saloon, proche de l’entrée du parc, dans lequel j’achète pour très peu cher (80 centimes) un vert collector du parc.

Une rencontre avec la direction

Avant de se diriger vers le Cactus, nous faisons un arrêt au Rodéo, un taureau mécanique Falgas. Une attraction vraiment très fun qui permet de voir tomber… absolument tout le monde.

Le Cactus est une Shoot, tilt & drop tower Bear Rides (aujourd’hui Swiss Rides). À chaque fois qu’on la fait, c’est surprenant. Et cette fois-ci, c’est parce que le tilt n’a pas fonctionné, dommage !

fraispertuis cactus

C’est toujours fun, même si le tilt ne marche pas.

On se dirige vers l’Île aux Pieuvres, la nouveauté 2019 ! Ce Jet Ski Zierer est un superbe ajout : les pieuvres ne font pas trop plastique et l’intégration de l’attraction sur le lac de Pirate Attack est réussie.

fraispertuis île aux pieuvres

Un superbe ajout pour le parc !

En parlant de Pirate Attack, ne serait-ce pas le temps de faire cet incroyable Splash Battle Mack ? Vu que le temps commence à tourner, on le fait deux fois d’affilée pour être sûr. Et encore une fois, c’est toujours aussi excellent ! On ressort complètement trempés, le sourire aux oreilles tellement on a ri. Note : 5/5.

fraispertuis pirate attack
fraispertuis pirate attack

Cette attraction est à faire absolument.

La pluie commence à tomber alors que venons tout juste de faire Timber Drop et Golden Driller. Quitte à être encore plus mouillé, autant aller faire le Flum ! Ce flume Soquet est comme le reste des attractions, bien intégré, mais il ne casse pas trop pattes à un canard (comme la plupart des flumes, au final). Mais en le faisant sous la pluie, c’est quand même bien marrant.

fraispertuis flum

Des bûches sous la pluie, quelle idée…

On fait même un tour de l’Express, le petit train qui fait le tour du parc.

Nous sommes trop grand (oui, même moi !) pour faire deux des trois nouveautés 2020, destinées aux enfants. En rejoignant les Corb’hauts, nous passons devant Post Office, un Speedway Zamperla. On ne peut pas monter à bord, mais on ne peut qu’admirer le travail de Fraispertuis-City sur ses nouveautés !

fraispertuis post office

Encore un très bel ajout…

Les Corb’hauts, c’est un Magic Bike Zamperla parfaitement intégré (c’est presque redondant de le dire tout le temps, mais c’est la vérité). Bon sous la pluie, c’est pas terrible.

fraispertuis corb'hauts

(Photo : Fraispertuis-City)

Vers la fin de la journée, nous rejoignons Puissance Parcs et Europa Park Forever pour rencontrer Patrice Fleurent (directeur du parc) et son fils Clément (responsable maintenance). L’occasion pour nous de discuter de la situation actuelle, de poser des questions sur l’histoire du parc et sur les prochains investissements. Merci à la direction du parc pour leur temps et leur gentillesse (le parc a même payé une boisson à chacun, c’est dire) !

Après cette longue discussion d’une bonne heure, nous retournons faire Golden Driller avant la fermeture du parc. La direction nous laisse faire des tours de l’Île aux Pieuvres et de Timber Drop après la fermeture !

fraispertuis île aux pieuvres

ERT l’Île aux Pieuvres !

Pour conclure

Deux ans après ma dernière visite, Fraispertuis-City est toujours un parc très agréable à faire sur la journée. Le parc est propre, les attractions sont toutes mieux intégrées les unes que les autres et elles sont globalement de bonne qualité. Je regrette l’absence d’un bon coaster, mais Golden Driller et Pirate Attack font pour l’instant largement l’affaire.

Pour 2021 et 2022, le parc avait prévu un investissement de 9 millions d’euros, qui a été décalé à 2022-2023. Le retour du darkride de la Mine d’Or et d’un « manège pour adolescents » sont prévus, à voir dans quel ordre ils arriveront.

Je pense que je peux le dire, à l’année prochaine Fraispertuis-City ! On reviendra vous faire un petit coucou et refaire Golden Driller une bonne paire de fois.

fraispertuis meeting